AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rainy night [ft. Reyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solomon Mushana

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 20
Localisation : Foggy House

Carte d'identité
Age: 23 ans
Relation amoureuse:
Autres:

MessageSujet: Rainy night [ft. Reyn]   Sam 12 Sep - 19:47



Le soleil avait disparu sous l'horizon depuis un petit moment déjà, laissant les lumières des lampions accrochés ici et là prendre le relais pour illuminer les quartiers d'Ygrahis. Comme chaque nuit, l'un d'eux se distinguait des autres par son activité anormalement élevée à vue de l'heure qu'il était, une grande avenue dans laquelle déambulaient de nombreuses personnes à la recherche des plaisirs de la vie nocturne. Les mystérieuses boutiques fermées le jour ouvraient enfin leurs portes, proposant alcool, musique, drogue, luxure, et tout un éventail d'autres choses. Il y en avait pour tous les goûts et toutes les envies...

Accoudé au comptoir de son bar, la joue posée contre le plat de sa main, Solomon observait tout ce petit monde en agitation à l’extérieur, l'air rêveur. Très peu de personnes avaient franchi le pas de la porte de sa boutique jusqu'à maintenant, et le Mushana commençait à trouver le temps long. Certes, la nuit venait tout juste de démarrer, et d'autres clients allaient sûrement apparaître au fur et à mesure que les heures passeront... Mais la patience n'était malheureusement pas une vertu dont Solo pouvait se vanter contrairement à sa sœur. Il soupira bruyamment, s'affalant sur la surface en bois du comptoir, parcourant la pièce du regard pour une énième fois. Un unique tableau était accroché au mur crème lui faisant face, illustrant un paysage, et des lanternes rouges pendaient du plafond, fournissant à la pièce une lueur calme et apaisante, tandis que les rires des quelques clients déjà présents résonnaient depuis les autres pièces.

Son regard se stoppa sur une pièce de monnaie posée à coté de lui. Il la prit entre ses doigts, la faisant tournoyer doucement. Il s'ennuyait ferme. Il aurait aimé pouvoir discuter un peu avec Anita pour faire passer le temps, mais il était beaucoup trop risqué de la laisser au rez-de-chaussée en plein milieu des heures d'ouverture. Il pourrait peut-être la rejoindre à l'étage, mais quitter son poste trop longtemps ne lui semblait pas être une très bonne idée non plus. Si quelqu’un entrait il n'allait sûrement pas le remarquer, et il suffirait que cette personne soit un tant soit peu mal intentionnée pour qu'elle ait l'idée de se glisser derrière le comptoir et subtiliser de l'argent ou de l'opium -voir les deux- pendant son absence.

Un bruit singulier attira son attention de nouveau vers l’extérieur. Un bruit aqueux, accompagné d'une odeur fraîche, un peu sucré. L'odeur de la pluie. Le ciel se déversait sur le pavé dehors sous les huées des passants partants rapidement se chercher un abri. Ça, ce n'était pas très bon pour les affaires. Solomon geignit, se laissant pratiquement tomber contre son comptoir de dépit. Vu la tournure que prenait les choses, il n'allait pas pouvoir manger beaucoup de rêves cette nuit. Raaah, il en avait besoin... Il avait beau vendre de l'opium, ça vrai drogue était les songes. Quelque chose de beaucoup plus délicat dont les humains ne pouvait pas comprendre toute la finesse malgré eux. Enfin, Solo n'allait pas non plus plaindre ces bipèdes d'être incapable de manger des pensées oniriques... Mais en attendant, son butin de la soirée était toujours aussi maigre. Sans bouger de là où il était, il fixa la porte, attendant encore une fois que quelque s'y présente.

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -

Solomon parle en LightCoral | Fiche de présentation | Journal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn Démolosse

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/07/2015

Carte d'identité
Age: 27 ans
Relation amoureuse: Coureur de jupons
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Sam 12 Sep - 23:48

❝ Rainy Night ❞
Le blason qu'arborait le monstre à l'aspect humain était un symbole de courage et de vaillance. Autour du soldat, il y avait des regards fiers et puissants, des gens qui se battaient pour le peuple et qui périraient si on le leurs demandés ! Et cette simple pensée fit esquisser un sourire mesquin au démolosse qui épiait l'un de ses compères silencieusement. L'homme qui l'accompagnait était de grande taille et imposante. Ses avant bras étaient dénudés, parcourut d'une musculature virile qui ferait rêver n'importe quelle femme. Il avait le teint halé, une magnifique dorure semblable à la couleur d'une brioche qui sortait du four. Son visage était dur, aux traits massif et au regard vif. Ce n'était pas un grand bavard et à vrai dire, Reyn appréciait son silence.

La créature était moqueuse, mais il aimait pouvoir profiter du plein air sans qu'un petit insolent ne trouble son repos. Rire des autres était une chose distrayante d'après lui, mais ce jour-là, il n'en avait pas envie. Pas pour le moment. Il avait fait froid et le ciel avait été couvert de nuages grisâtres, se poursuivant les uns les autres. Il n'aimait que peu la pluie, dû à son tempérament de bête à l'élément de feu. Durant les averses, il préférait se mettre à l'abri et rester ainsi jusqu'à ce que le temps s'apaise. Il n'aimait pas non plus le froid et son instinct lui dictait alors de trouver un corps chaleureux pour l'accueillir en son sein. Et qui était-il pour désobéir à son instinct ? Il n'était qu'un homme, qu'une bête avide de sensations ! Jamais Reyn n'aurait la prétention de se dire au dessus des autres, bien évidemment ! Alors pourquoi devoir supporter un sentiment de culpabilité lorsqu'il abandonnait lamentablement ses chauffe-eaux ? Ça n'avait aucun sens bien sur. Et c'est pourquoi le démolosse refusait toute empathie de la sorte, avec ces belles excuses !

Lorsque le soir vint et qu'il fut libérer, le soldat échangea sa tenue avec un accoutrement plus civil. Son foyer était celui des hunters, mais l'homme n'y passait que peu de temps. Et cette nuit serait comme les autres, loin de la froideur d'un lit solitaire, dans les bras d'une demoiselle qui ne cessait d'attendre désespérément son prince charmant. Le prince charmant avait son visage, mais certainement pas son caractère. Le prince charmant de ces dames débitait un flot de belles promesses, des baises mains raffiné et des regards de velours. Certaines d'entre elles se prenaient au jeu, d'autres tombaient sous son charme... Et s'il n'était ici que question de dames, Reyn ne s'arrêtait pas à la gente féminine.

Néanmoins, il savait être plus discret, faire attention aux regards qui pourrait l'épier. Il n'était pas un croyant, cette Déesse des hommes n'était pas la sienne. Mais ici, il fallait se plier à la normalité et bien qu'un grand nombre d'habitants entre les murs tolérait cette abomination, les haut gradés ne devaient pas avoir vent de ses amants masculin. Le démolosse devait être irréprochable pour gagner la confiance d'autrui malgré son sale caractère.

Il marcha dans des ruelles à peine éclairées. Des bottes de cuir, un pantalon noir et une chemise en lin brune, Reyn s'était vêtu d'un long manteau d'ébène, quelques boutons de couleurs or sur le devant. De son unique œil valide, il observa le petit peuple dans les rues, puis les enseignes. Peut-être qu'une auberge serait la bienvenue, il trouverait facilement un partenaire d'une nuit... Dans le pire des cas, il entraînerait un ivrogne dans son lit pour se blottir contre lui. Le soleil qui avait fini par retourner dans les bras de Morphée venait de plonger la ville dans l'obscurité, abattant sur les lieux une froideur insupportable. Un long frisson parcourut le borgne qui grimaça en levant le nez vers le ciel. Il s'était encore assombrit.

Reyn secoua la tête, glissant sa main sur son menton pour se plonger dans la réflexion. Il avait froid, il était gelé, frigorifié. Le vent était trop fort à son gout, l'air trop humide et il aurait pu énumérer une bonne autre dizaines de défauts. Il marcha près des habitations, laissant couler son regard vers ces dernières. Peut-être pourrait-il trouver refuge chez une habituée ? Mais il pourrait connaître divers soucis à s'inviter de la sorte à l'improviste. Ses pas continuèrent de le transporter dans la ville, le cuir de ses chaussures n'émettant le moindre bruit sur les dalles de pierres. Il était aussi silencieux qu'un chapardeur. Puis, une goutte s'abattit sur son visage. La bête cessa tout mouvement, incertain de la provenance de l'eau. Puis une deuxième gouttelette s'écrasa sur sa joue. Il grogna, se protégeant les yeux avec sa main. Il releva la tête une nouvelle fois vers les cieux. Aucune étoile à l'horizon, juste de la pluie.

Il pressa le pas, sans plus vraiment chercher un endroit en particulier où aller, mais simplement le premier lieu ouvert pour l'accueillir. Dans l'Avenue de la nuit, il perçut une petite boutique encore ouverte mais discrète. Il n'y avait jamais vraiment fait attention avant aujourd'hui. Le noiraud poussa la porte, s'engageant entre les murs sécurisés. Ses cheveux étaient maintenant mouillés, mais pas suffisamment pour le ridiculiser avec une serpillière sur la tête. De sa main droite, il caressa l'une des mèches humide, soupirant faiblement.

« Changement de programme... »

Sa voix avait été à peine murmuré. Il ne lui fallu guère longtemps pour sentir l'odeur de l'opium, lui faisant plisser le nez. Le démolosse eut un mal fou pour s'empêcher de plaquer son avant bras contre son nez. Il détestait cette odeur. L'odeur de la drogue. L'odeur de la destruction. Si les hommes voulaient tant se détruire, pourquoi ne sortaient-ils pas tout simplement hors des murs ? Il s'avança de quelques pas vers le comptoir, détaillant silencieusement les lieux du regard, sans faire attention pour le moment au petit vendeur solitaire.
Codage by Zemkii

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solomon Mushana

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 20
Localisation : Foggy House

Carte d'identité
Age: 23 ans
Relation amoureuse:
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Lun 14 Sep - 12:56



Miracle. Les yeux du jeune gérant de la boutique s'illuminèrent lorsqu'il vit une silhouette passer la porte, le bruit de ses pas résonnant un peu sur le parquet. Il se redressa rapidement, prenant une posture nettement plus présentable, passant une mèche de cheveux lilas lui cachant un peu trop le visage derrière son oreille. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire vulpin, avant qu'il n'hausse enfin la voix pour saluer comme il se devait ce nouveau client.

"Bienvenue à la Foggy House. Je vous prépare une pipe d'opium?"

Sa voix douce et chaude à la fois était cependant bien trop joviale pour cacher son excitation. Avec un peu de chance, cette personne en plus de ses autres clients déjà présents lui suffirait pour se procurer assez de rêves pour nourrir sa sœur et lui-même sans que la faim ne les tiraille pendant la nuit. Enfin, surtout lui. Anita ne s'était jamais réellement plainte de ce genre de chose, tandis que lui avait toujours tendance à en réclamer plus. Dans tous les cas, il ne dirait pas non contre quelques rêveurs de plus. Il espérait encore que d'autres personnes entrent dans la petite boutique.

Il lâcha le cours de ses pensées un instant, décrivant du regard l'homme se tenant devant lui. La première chose qu'il remarqua fut qu'il n'était pas un habitué. Si cela avait été le cas, il l'aurait reconnu à son visage, mais là, il n'avait pas souvenir d'avoir déjà vu cet humain auparavant. Par contre, il ne pouvait nier qu'il soit assez attirant. Le teint basané, des yeux couleur de l'or, une chevelure d'ébène, un corps et un visage agréablement ciselés... La seule chose faisant vraiment défaut que Solomon avait pu remarquer était l'air irrité qu'il avait. Avait-il dit ou fait quelque chose qui aurait pu contrarier cet homme? non, non, il en était pratiquement sûr... Était-ce à cause de la pluie? Ou alors... de la faible odeur d'opium flottant dans la pièce? Oh non, il n’espérait que ce n'était pas ça. Si il ne pouvait supporter cette odeur, il doutait fortement qu'il soit venue ici pour en fumer. Son sourire s'amoindrit, plus hésitant, bien qu'il s'accroche encore à une petite once d'espoir. Il n'avait pas lieu d'être ici si il n'allait pas fumer. À moins qu'il ne profite de la boutique uniquement pour se protéger de l'averse... Et cette pensée suffit à faire davantage douter le mangeur de rêve.

"Vous êtes venu pour consommer, n'est ce pas?"

Il haussa un sourcil, le toisant d'un regard interrogateur. Il espérait de toute son âme que la réponse soit positive, mais savait pertinemment que ses chances étaient maigres.

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -

Solomon parle en LightCoral | Fiche de présentation | Journal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn Démolosse

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/07/2015

Carte d'identité
Age: 27 ans
Relation amoureuse: Coureur de jupons
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Dim 20 Sep - 23:31

❝ Rainy Night ❞
La pièce était presque vide, pourtant elle avait son aura bien à elle. Une aura qui faisait gronder sa bête intérieur. Une pièce qu'il trouvait plutôt sombre, dont les lanternes rougeâtre lui rappelait certains établissements dans lesquels on pouvait trouver des jeunes femmes aguicheuses qui vendraient leurs attributs pour quelques sous. C'était une ambiance dédiée à l'opium, à la luxure et à la violence... Et l'instinct sauvage du démolosse ne l'aimait pas. Trop comprimé, à l'odeur étouffante parcourut de quelques rires à la débauche humaine. Néanmoins, Reyn était mal placé pour faire des remarques, après tout n'était-il pas lui même devenu un portrait du désir de la chair et du plaisir ?

« Bienvenue à la Foggy House. Je vous prépare une pipe d'opium ? »

C'était une voix douce et ronronnante, semblable à celle d'un miaouss qui aurait à faire à un sac remplit de pièces. Le hunter ne lui répondit pas, l'ignorant superbement. Tout d'abord, son regard parcourut la "Foggy House" comme il s'appelait. Un tableau avec quelques paysages presque familier, des portes donnant lieu sur le royaume des rêves et des illusions du paradis... Tout cela eu le don de le faire esquisser un sourire. Pathétique. Tous si pathétiques, plus les uns que les autres. Reyn aurait pu en rire et arraché ce tableau du mur. Ces paysages, la moitié des hommes de cette ville ne les connaissait véritablement. Ils contemplaient les traits et les coups de pinceaux qu'un merveilleux peintre aurait jeté sur sa toile, mais s'ils aimaient contempler ce genre de choses, pourquoi ne sortaient-ils pas eux même à l'extérieur ?

« Vous êtes venu pour consommer, n'est ce pas ? »

Et enfin le noiraud daigna porter sa prunelle d'or sur le visage de son interlocuteur. Au premier coup d’œil, il le prit pour une femme, mais à y regarder de plus près, le manque de forme lui fit prendre conscience que c'était un homme. D'ailleurs, sa voix avait été elle aussi plus masculine que les demoiselles qu'avait l'habitude de rencontrer l'hybride. De long cheveux couleur lilas, deux émeraudes encrées sur un visage fin et gracieux. Son corps était svelte et il devinait sous ses vêtements une peau douce et pâle. Une peau dans laquelle il voulait mordre. Il fit quelques pas en avant, posant doucement son coude sur le comptoir. Reyn n'avait aucune intention de consommer non, mais d'un sourire charmeur et cachottier, il ne l'avoua pas, laissant l'espoir briller dans les perles du petit homme face à lui.

« Pourquoi suis-je ici à votre avis ?... »

C'était en effet une question que l'on pourrait se poser. Pourquoi un homme viendrait-il dans un tel établissement s'il n'était pas là pour s'envoyer en l'air à coup de poudre magique ? Même la pluie ne ferait pas venir des honnêtes citoyens qui préféreraient surement se jeter dans une taverne plutôt que dans un tel lieu malfamé. Sûr de lui, plein de confiance et serein, l'homme reprit donc, un sourire carnassier se dessinant sur ses lèvres et dévoilant ses canines développées.

« Mais j'ai une meilleur idée... Vous êtes le vendeur ici et moi l'acheteur... Donc au final, vous avez autant besoin de moi que moi de vous. »

Reyn se redressa, le dos bien droit. Il gardait fier allure malgré ses quelques mèches mouillées et le bas de son pantalon trempé. Avec le plus grand calme, il ouvrit un bras, comme pour l'inviter au futur débat.

« Alors dîtes moi... Pourquoi devrais-je vous acheter de l'opium à vous plutôt qu'à un autre établissement ? »

Au moins, il pourrait peut-être se divertir quelques minutes.
Codage by Zemkii

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solomon Mushana

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 20
Localisation : Foggy House

Carte d'identité
Age: 23 ans
Relation amoureuse:
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Jeu 24 Sep - 17:13



L'homme aux yeux d'or daigna enfin porter son attention vers lui. Le regard plongé dans ses prunelles, une expression quasi-suppliante sur le visage, il attendit patiemment une réponse de son interlocuteur, bien qu'intérieurement il se soit déjà préparé à recevoir une réponse négative. Le sourire fendant les lèvres de son "client" lui fit même grincer des dents. Il avait l'impression qu'il le faisait exprès pour rendre sa déception d'autant plus grande une fois qu'il aurait confirmé ce que le Mushana craignait.

"Pourquoi suis-je ici à votre avis ?..."

Ses grands yeux émeraude s'illuminèrent de nouveau, une lueur d'espoir et d'avidité combiné venant danser sur ses pupilles. Il chassa rapidement toutes ses précédentes idées, se redressant et souriant de manière plus sincère, peut-être même trop. Un sourire qui ne flancha pas aux propos suivants de l'homme à la peau basanée. Était-ce une sorte de défi qu'il venait de lui lancer? Cela ne lui faisait pas peur. Il pouvait sans problème déballer toute une liste de conneries à propos de l'opium si cela lui permettrait de se délecter cette nuit des songes d'un rêveur de plus.

Le jeune propriétaire de la boutique se leva de sa chaise, la poussant en arrière à l'aide de son pied avant de croiser ses bras contre sa poitrine. Il emprunta une voix charmeuse et planta son regard dans celui de l'autre homme faisant, de son mieux pour le persuader.

"C'est une très bonne question, sir, commença-t-il avec un brin de malice. Vous avez de la chance que je ne sois pas trop occupé pour pouvoir vous répondre."

"Pour commencer, regardez autour de vous. Vous avez déjà vu un bar d'opium aussi bien tenu?"

En effet, la petite boutique était impeccable. Pas une crasse sur le sol ou les murs, pas un truc de travers... Solomon était très soigneux. Il était hors de question de faire de son lieu de résidence un dépotoir ou de lui retourner l'estomac avant même qu'il ne puisse mettre les pattes sur le moindre rêve.

"Et puis, cela m'étonnerais que vous trouviez quelqu'un d'autre vendant de l'opium de cette qualité à un si bon prix."

Qualité. Intérieurement cela le faisait bien rire. il prononçait ce mot devant ses clients surtout pour les embobiner et leur donner une raison de consommer ici. Il n'avait aucune idée de la soi-disant qualité de son opium. Il ne savait même pas ce qui pouvait bien faire la qualité de cette drogue. Il ne le fabriquait pas lui-même et se contentait de se le procurer brut chez de tierces personnes, s'occupant uniquement de préparations mineures pour pouvoir le rendre fumable. Mais question prix, Solomon était réellement en dessous de ce que l'on trouve sur le marché actuellement. Contrairement aux autres vendeurs, sa convoitise n'était pas l'argent. Il se contentait du minimum nécessaire, n'ayant que faire de cette monnaie. Après tout, il avait déjà un toit au-dessus de sa tête et une bonne source de nourriture grâce à sa boutique. Il n'achetait que rarement de la vraie nourriture, parfois quelques vêtements et de quoi se soigner lui et sa jumelle si besoin était.

"Et puis... Il s'accouda contre son comptoir, le menton posé contre ses paumes, et se parant de son plus doux regard, il pinça ses lèvres en une légère moue. Après tout, sa forme hybride disposait de certains charmes qui pouvaient l'aider dans ses tentatives de persuasion... Autant les utiliser. Le mieux serait de tester les produits de ma boutique une première fois pour vous décidé sur la valeur des services de mon enseigne, hmm? Ça me désolerait de vous voir partir bredouille avant même d'avoir eu la chance de pouvoir vous satisfaire..."

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -

Solomon parle en LightCoral | Fiche de présentation | Journal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn Démolosse

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/07/2015

Carte d'identité
Age: 27 ans
Relation amoureuse: Coureur de jupons
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Lun 19 Oct - 19:31

❝ Rainy Night ❞
Le propriétaire regarda l'hunter avec des yeux étincelants de plaisir. Reyn planta ses prunelles dans les siennes, un sourire de chat aux lèvres, mais il avait envie de tirer les cheveux de l'androgyne et de lui mordre sauvagement la gorge. C'était un homme comme bien d'autres, qui profitait du malheur des autres pour s’enrichir et qui trouvait son bonheur lorsqu'un homme était assez fou pour se détruire dans sa boutique. Mais il ne pourrait le critiquer, lui même en faisait de même. Il tuait des monstres, eux qui avaient fait parti des siens à une époque, et il n'en ressentait pas le moindre scrupule.

« C'est une très bonne question, sir. Vous avez de la chance que je ne sois pas trop occupé pour pouvoir vous répondre. Pour commencer, regardez autour de vous. Vous avez déjà vu un bar d'opium aussi bien tenu?" »

Il tourna la tête pour regarder les lieux. La boutique était en effet impeccable, pas l'ombre d'un rat à l'horizon et pas une trace de poussière. C'était plutôt rare. Néanmoins, il en faudrait plus au noiraud pour s'extasier, surtout lorsque son interlocuteur avait l'audace de lui rétorquer qu'il avait de la chance qu'il ne soit pas occupé. C'était au vendeur de s'inquiéter du nombre de client qu'il garderait, pas l'inverse.

« Et puis, cela m'étonnerais que vous trouviez quelqu'un d'autre vendant de l'opium de cette qualité à un si bon prix. »

Reyn n'avait jusque là pas regardé le prix, il ne s'y était jamais intéressé après tout. L'opium ne l'intéressait guère, il préférait dépenser sa monnaie pour de la viande séchée plutôt que pour quelques heures de rêveries, heures qu'il pourrait tout aussi bien consommé dans le plaisir de la chair qui était une bien meilleur rêverie que celle qu'on lui proposait actuellement.

« Et puis... Le mieux serait de tester les produits de ma boutique une première fois pour vous décidé sur la valeur des services de mon enseigne, hmm? Ça me désolerait de vous voir partir bredouille avant même d'avoir eu la chance de pouvoir vous satisfaire... »

Un long frisson parcourut le démolosse qui aurait aimé s'adonner à une toute autre satisfaction avec l'interlocuteur aux cheveux rose. Il posa un coude sur le comptoir et se pencha vers le jeune homme, sans nulle gêne. Son visage était près du sien et il pu admirer toute la profondeur des iris émeraude. C'était un bien étrange individu... Un homme avec une telle apparence n'était pas courante, à moins que la mode des cheveux court n'existait que chez les hunters ? Bien sûr, les downers n'avaient pas à craindre de salir leur magnifique chevelure avec de la boue venue de l'extérieur ou avec un quelconque danger... Qu'il était facile de vivre pour eux.

« C'est plutôt convaincant je dois dire... Mais vous pourriez me satisfaire d'une autre manière. »

Et il lui décocha un sourire presque perverti tandis que dans ses yeux dansait la malice et la luxure. Il ramena une main vers le visage de l'individu et caressa doucement son menton, ses doigts s'immisçant lentement vers sa gorge. Il laissa leur souffle s’entremêler en restant à une distance devenue presque dangereuse entre eux.

« Plutôt que de finir dans un de ces lits seul... Viendriez-vous avec moi ?»

Dans cette vie, il valait mieux cacher son homosexualité. Il le savait. Mais qui irait poser des questions à ce baratineur qui cherchait à refourguer sa drogue au premier venu ? Et il n'y gagnerait rien à le crier sur tout les toits.
Codage by Zemkii

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solomon Mushana

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 08/09/2015
Age : 20
Localisation : Foggy House

Carte d'identité
Age: 23 ans
Relation amoureuse:
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Mer 21 Oct - 9:15



Bingo. Le petit jeu du Mushana semblait avoir fait l'effet escompté. Peut-être même trop. Le jeune homme s'approcha de lui, s'accoudant au comptoir à son tour, réduisant peu à peu l'espace séparant chacun de leurs visages. L'hybride rêveur pouvait distinguer un grand désir charnel dans les pupilles dorées plantées dans les siennes, et les quelques mots prononcés par son interlocuteur ne firent que confirmer ce qu'il craignait. Quoique... Il pouvait encore tourner la situation à son avantage. Il y avait toujours un moyen. Et peu importe ce qu'il devait à faire, tant qu'il y avait de doux songes en jeu, il était prêt à presque tout et n'importe quoi.

"Plutôt que de finir dans un de ces lits seul... Viendriez-vous avec moi ?"

L'homme caressa doucement son visage, s'approchant davantage. Solomon restait immobile, bien qu'il pouvait déjà sentir le souffle chaud de l'individu contre sa peau. Il suffirait d'un rien pour que ses lèvres finissent par effleurer les siennes...

La question était désormais de savoir si le jeune homme était prêt à s'adonner à ce genre de débauche pour obtenir ce qu'il espérait tant. Il se mordit les lèvres, le regard fuyant, faisant mine de réfléchir. Quel dilemme... D'un côté, laissait cet humain faire de lui son jouet l'espace d'une nuit le répugnait... Mais de l'autre, il était quasiment assuré de pouvoir satisfaire sa faim par la suite. Il suffisait qu'il reste à ses côtés jusqu'au lever du jour, ou du moins assez longtemps pour qu'il puisse dérober ses rêves. Et, en toute honnêteté, ce n'était pas la première fois qu'il était sujet à ce genre d'avance. Son allure androgyne semblait ne pas laisser indifférent plus d'un... Mais cette fois, l'homme lui proposant de passer la nuit avec lui était beaucoup plus séduisant que ses prédécesseurs.

"Et bien... Doux Arceus, il regrettait déjà sa décision. C'est une proposition alléchante que je ne peux refuser."

Anita aurait fait un bon à le voir de la sorte. Mais pour le moment, il se préoccupait peu de sa sœur. Il ne préférait pas penser à elle pour ne pas ressentir de culpabilité. Inutile de dire que le savoir capable de fricoter avec des humains par pure gourmandise ne lui plairait certainement pas. Enfin, pas vu pas pris comme on dit, n'est-ce pas? La Munna était à l'étage et ne se doutait certainement pas de ce qu'il se passait en dessous. Il suffisait que Solomon garde cela sous silence et le problème serait réglé, tout le monde y trouverait son bonheur. Il n'inquiétera pas sa jumelle, et sera rassasié par la même occasion. L'autre homme y trouvait également tout son intérêt, bien que ce ne soit pas vraiment ce qui importait le plus le Mushana.


"J'ai juste une dernière requête pour que notre marché tienne. Il posa son index sur les lèvres de son interlocuteur, le stoppant avant qu'il ne fasse quoi que ce soit d'autre. Restez dormir un peu. Je ne voudrais pas que vous me quittiez trop vite."

Un sourire vulpin se dessina sur ses lèvres.

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -

Solomon parle en LightCoral | Fiche de présentation | Journal

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn Démolosse

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 10/07/2015

Carte d'identité
Age: 27 ans
Relation amoureuse: Coureur de jupons
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Dim 25 Oct - 14:45

❝ Rainy Night ❞
Reyn adorait qu'on cède à ses avances, mais il adorait également ce passage de réflexion chez ses amants ou encore, cet air tourmenté comme il pouvait voir actuellement. Le vendeur était plutôt bon acteur, comme la plupart des marchands après tout... Ainsi, le démolosse failli ne pas voir l'hésitation dans ses prunelles. La nuit était froide et s'être prit de l'eau sur la tête avait frigorifié le noiraud, mais dans d'autres circonstances, peut-être aurait-il pu remarquer que quelque chose clochait. Il y repenserait sûrement plus tard, plusieurs jours après et enfin... Il finirait par se demander pourquoi l'homme avait tant hésité, comme un hétéro dans le besoin à qui on proposait une petite fortune en échange de son corps. Car sa réaction laisser penser que le corps des hommes n'était pas forcément le fort de l'androgyne. Sauf qu'ici, il n'y avait pas d'argent en jeu. A moins que son interlocuteur ait comprit l'inverse ?

« Et bien... C'est une proposition alléchante que je ne peux refuser. »

Il avait gagné. Ce soir, Reyn pourrait se réchauffer contre le corps d'un autre mais également dans son corps. Les hommes aux allures mignons ou aux cheveux longs étaient beaux, ce n'était pas forcément ses proies favorites mais celui qu'il avait en face de lui convenait tout à fait au chasseur. Mais avant qu'il ne puisse sceller le marché, un doigt se posa sur ses lèvres. Il était fin et pâle et même ses ongles étaient bien entretenus. Être un marchand devait vraiment être difficile, il fallait tant prendre soin de son image... Un peu comme Reyn en fait.

« J'ai juste une dernière requête pour que notre marché tienne. Restez dormir un peu. Je ne voudrais pas que vous me quittiez trop vite. »

C'était... Fort amusant et surprenant. Reyn s'était attendu à un tout autre genre de requête mais au final, on lui demandait de dormir avec lui ! Il cligna des yeux avec surprise puis finalement, répondit d'un sourire malicieux. Il posa sa main sur la sienne pour la lui baisser et vint déposer ses lèvres sur les siennes pour un baiser chaste et volage. L'homme se redressa ensuite, plantant ses yeux ambré dans ceux de son interlocuteur, clairement amusé.

« Je resterais donc avec vous, si c'est ce que vous désirez, princesse. »

Son ton plaisantin avait presque été moqueur sur la fin. Princesse, c'était vraiment ce à quoi il ressemblait. Il se demanda même si sous ses vêtements, il ne finirait pas par trouver une poitrine à peine développée. Le démolosse avait envie de lui bondir dessus, immédiatement, malheureusement... Ils étaient dans un magasin, encore ouvert, avec peut-être de futurs clients et il valait mieux éviter de laisser la boutique sans surveillance. Il demanda donc avec innocence en se détournant de lui pour contempler les tableaux.

« Allez vous me faire languir longtemps ? Se laisser désirer est une vilaine chose vous savez. »

Et il lui jeta un coup d'oeil en coin.
Codage by Zemkii

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Aligatueur

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 26/01/2015
Localisation : À l'exterieur des remparts

Carte d'identité
Age: 28 ans
Relation amoureuse: Pas intéressé
Autres:

MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   Lun 21 Déc - 10:34

Des nouvelles ?

- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rainy night [ft. Reyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rainy night [ft. Reyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rainy Night △ feat Tao
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ygrahis  :: Basse Ville :: Quartier modeste :: La Foggy House-