AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keldeo Arabian

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 21
Localisation : Sur le champ de bataille

Carte d'identité
Age: 20 ans (30158 ans en vrai)
Relation amoureuse: N'y pense pas
Autres:

MessageSujet: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   Mer 20 Mai - 12:30






Fenêtre sur la ville
   


Ton regard bleu survolait la ville depuis la fenêtre. Il faisait gris. Très gris. On aurait presque dit que le ciel allait tomber sur la ville, l'engloutissant dans un drap de pluie. Une brève pensée pour les Extra te traversa l'esprit. Lorsque les éclairs zébreront le ciel, ils seront les seuls sans toit pour les abriter. Tu détournas néanmoins les yeux. Ce n'est pas vraiment tes affaires. Bien sûr tu te sens désolé pour eux mais qu'est-ce que tu peux faire ? Les murs sont trop étroits pour pouvoir tous les abriter et tu n'es pas un gars de la Haute qui pourrait s'offrir le luxe de leur construire un abri. Tu arrachas un peu de ta viande séchée, la mâchant doucement. De toute façon les types qui jouent aux bons samaritains, ils ne font pas ça pour la société mais pour recevoir les bonnes grâces de la Déesse.
Sales hypocrites.

Si tout le monde pouvait s'entraider juste pour faire une bonne action, le monde tournerait à l'envers et le ciel chierait des pièces d'or. Un sourire apparut néanmoins sur tes lèvres. C'était une drôle d'idée ça... Mais une idée qui te plu. Ton rictus disparut soudain de ton visage quand un frisson te parcourut.

- Tu ne devrais pas manger ici.

Tu secouas la tête comme un animal s'ébrouant. Bien sûr que tu savais que les salles d'entraînement étaient interdites lors des heures de repas. Mais c'est le seul endroit où tu pourrais casser la croûte sans avoir des imbéciles dans les pattes. Enfin, tu le croyais...
Sans te retourner vers ton interlocuteur, tu lui adressas un doigt d'honneur.

- Va te faire mettre, toi et tes bons conseils !

Le grand blond se tenait près de la porte rougit légèrement. Pas la peine de le voir, tu le devinais aisément. Il essaya de s'expliquer mais tu ne l'écoutais plus. Il allait te parler de bon sens, de respect des règles et d'amitié. Bref, le discours rébarbatif qu'on servait aux nouvelles recrues.

- Qu'est-ce que t'es con, si j'avais envie de me farcir les oreilles de vent, j'aurais demandé aux Sergents !

Il se tut aussitôt. Tu lui adresses un regard noir. Il n'a pas compris que tu voudrais être seul ? Non... visiblement le type n'a pas compris. Tu soupires en passant une main sur ton visage. D'une main, tu ouvris la fenêtre.Tu te retournas vers l'autre garçon... avant de te laisser tomber dans le vide.

Un ricanement s'étouffa dans ta gorge lorsque le cri de détresse du blond retentit. Un vrai cri de fillette. Tu l'avais bien eu celui-là ! D'un mouvement agile, tu te hissas sur une corniche. Bon maintenant, il ne te restait plus qu'à trouver un endroit sûr et silencieux pour terminer ta viande. Ton regard se dirigea vers le ciel. Le clocher...

Un mètre plus bas, le garçon jetait des regards désespérés vers le sol. Un mètre plus haut, tu escaladais les vieilles pierres de la tour.
 



© Codage By FreeSpirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Ewin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 21

Carte d'identité
Age: 28
Relation amoureuse: Celibataire
Autres:

MessageSujet: Re: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   Jeu 11 Juin - 20:04


Depuis quand était-il là ? Immobile face à cette vaste vue qui s'offrait à lui... à ce monde qui s'étendait à ses pieds. Depuis quand ? Il n'avait pas compté et il ne savait pas, cela l'importait peu. Il observait la ville qui se mouvait, le flux des gens s'étirant peu à peu, allant dans ses directions opposées sans logiques. Voir le monde d'en haut était toujours fascinant... Il lui semblait que les gens étaient aussi petits que des fourmis. Il se pencha légèrement, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres...

Le monde était beau de loin. De loin uniquement... Dès que l'on s'en approchait on pouvait voir ses défauts et la misère humaine... Il n'aimait pas ce monde, il n'aimait pas cette vie et cette ville encore moins... Les plus riches s'offraient des vies confortables et laissaient les plus démunis crever en silence hors de la ville... Loin de leurs parfaites petites vies... Il aurait aimé voir les choses changer. Il défendait les habitants des monstres et des autres habitants mal intentionnés. Il faisait partit de cet engrenage de royauté... Mais il ne le cautionnait pas.

Son regard se releva lentement pour aller caresser l'horizon brumeux qui se fondait presque avec la terre... Ce monde n'était que désolation... Il n'y avait jamais mit les pieds et il n'en avait pas vraiment envie. Pourtant il se demandait parfois si une vie meilleure existait au loin, par delà l'horizon... Il ferma les yeux, laissant l'air frais et mais discret caresser son visage, un léger frisson le parcourant. Il soupira, rouvrant les yeux pour surveiller cette fois. Il ne voyait pas le moindre mouvement suspect et il était plutôt détendu aujourd'hui. Ca journée se passait assez bien... Comment aurait-elle pu être gachée à cette hauteur et si loin des gens ?

Il n'avait d'ailleurs pas croisé ce satané pot de colle... Il l'esquivait tant qu'il le pouvait mais il réussissait à l'avoir par surprise par moment. Et pour se débarrasser de lui ensuite c'était toute une affaire... Il savait ce qu'il voulait lui dire, il savait de quoi il voulait parler mais Eli ne voulait pas en parler. Il n'était pas aussi fort que son frère et ce sujet l'affectait encore trop... Il ne voulait pas se présenter en état de faiblesse face à cet homme... Ses yeux se fermèrent de nouveau, son sourire disparaissant... Même sans être là il arrivait à lui miner le moral... Si c'était pas putain d'incroyable ça... Il souffla, rouvrant les yeux avant de mieux se caler, s'assurant qu'il ne tomberait pas si d'un coup le vent se levait. Il se remit à observer le monde pour occuper tant bien que mal son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldeo Arabian

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 21
Localisation : Sur le champ de bataille

Carte d'identité
Age: 20 ans (30158 ans en vrai)
Relation amoureuse: N'y pense pas
Autres:

MessageSujet: Re: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   Sam 27 Juin - 16:17






Fenêtre sur la ville


Tu ne regardas pas un instant vers le sol. Tu n'éprouvais pas de vertige. D'ailleurs tu n'avais jamais peur. Du moins c'était ce que tu essayais de faire croire... Tu aboyais sur les autres et les menaçais du regard mais tu ne les frappais jamais. Tu pourrais. Tu en avais la force. Tu n'as jamais blesser un de tes coéquipers. En fait... tu es juste un chien qui ne mord pas.

Ton regard se portait vers le ciel. Tes doigts s'agrippaient aux roches et tu te hissais de plus en plus haut. Un seul mauvais pas et tu finissais trente mètres plus bas...

Un rire t'échappa. Tu te sentais bien. Une légère brise souffla dans tes cheveux noirs. Tu avais agis par instinct et avec stupidité mais tu ne regrettais rien. Cette sensation était... divine. Grisante, aussi. Tu te sentais libre ! Tu écartas d'une main une mèche de ta bouche.
Tu enviais presque les sentinelles. Eux passaient leur vie en hauteur. Ils ne fichaient rien. Juste le nez en l'air dans les nuages, tandis que les soldats, les vrais Hunters selon toi, bossaient dur à faire régner la paix dans les rues d'Ygrahis.

Tu saisis le bord d'une pierre. Un bout de roche se décrocha manquant de te faire lâcher prise. Merde ! Cette tour était solide pourtant ! Tu écartas un peu ton bras et attrapas un autre rebord et te hissas à la force de tes bras. Tu te réfugias dans une alcôve. Un soupir passa la barrière de tes lèvres. Allez plus que ... Tu levas les yeux vers le haut du monument, te tordant à moitié le cou pour apercevoir la fin. Allez... disons trois mètres.

Tu passas quelques minutes dans ton refuge. Il y avait une petite vitre dans ton dos. Tu y jetas un coup d'oeil. Il semblait y avoir de l'agitation. Ton visage s'éclaira d'un sourire. Ils devaient alerter tous le monde qu'un des leurs avait chu du troisième étage.

Tu t'étiras et sortis de ta cachette. Allez ! C'est reparti !

Tu repris ton ascension. Des perles de sueur coulaient sur ton front. Cela devenait de plus en plus dur... La roche était plus polie par le vent. Il y avait peu de prise et les seules disponibles étaient couvertes de mousses.
Souvent, tu jetais des coups d'oeil vers le ciel. Lentement tu te rapprochais...

Au bout d'une demi-heure de grimpette, tes doigts atteignirent un rebord froid. Tu poussas un petit cri de victoire et, un peu tremblant, tu y montas. Enfin ! Tu te trouvais tout en haut de la tour ! Tu te laissas tomber dans le sol. Finalement c'était exténuant !

Ton coeur battait fort dans ta poitrine mais tu te sentais fier. Quand les autres sauront cela...

Tu t'essuyas le front avec ta manche et reculas pour poser ta tête contre la pierre froide. En plus, ici, il serait seul ! Enfin de la tranquillité !

Ce fut à ce moment là que tu aperçus l'autre jeune homme.



© Codage By FreeSpirit



- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Keldeo se bat en#33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Ewin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 21

Carte d'identité
Age: 28
Relation amoureuse: Celibataire
Autres:

MessageSujet: Re: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   Jeu 16 Juil - 23:09

Elijah n'arrivait vraiment pas à se vider l'esprit... Et lorsque ses mauvaises pensées sur son pensées le quittèrent elles furent remplacer par d'autres... Plus... Agréables... Le jeune homme se mordit la lèvre en y repensant... En repensant à cette nuit... A cet homme. Bien sur il l'avait revu mais toujours de loin, il n'avait pas osé retourner le voir... Chaque fois que son regard avait croisé le sien, il avait senti ses joues se réchauffer malgré lui... Il ne comprenait pas cette timidité soudaine... Ce n'était qu'un baiser. Juste un baiser... Agréable et brûlant... Il y avait vu presque une promesse de faire s'envoler de longs mois de frustrations... Mais non... Rien. Il s'était arrêté brusquement et quand il avait rouvert les yeux l'homme avait disparu...

Il se mordit la lèvre, s'agitant un peu. Et s'il avait rêvé cette scène...? Et s'il avait tout imaginé, que l'homme ne l'avait jamais embrassé ? Que son désir et l'alcool lui avait fait juste croire que c'était arrivé... Après tout, il avait des souvenirs flous concernant certains autres passages de la soirée... Il secoua un peu la tête. Non, ce n'était pas possible. Il se souvenait trop bien de la sensation de ses lèvres contre les siennes et de sa langue dansant avec la sienne... Ah, ça y'est... Il rougissait encore en y repensant... Il était vraiment en manque pour être dans cet état avec juste un baiser... Il glissa sa main sur son visage, ramenant ses cheveux en arrière pour dégager son front et sa vue. Il chercha du regard la taverne et la boutique de l'inconnu. C'est vrai... Il ne savait toujours pas son prénom... Il l'avait fantasmé certaine nuit sans pouvoir mettre un nom sur son visage. C'était assez frustrant. Aurait-il le courage d'aller vers cet homme ? Non... Il avait honte quelque part... Il avait été dans un tel état de faiblesse devant lui... Il avait surement du trouver ça très drôle... Peut être même n'avait-il aucune attirance pour lui... Agissant ainsi juste pour que la sentinelle se sente mal... Il grogna secouant la tête. Il devait arrêter de penser à ça. C'était entrain de le rendre dingue... Et ça ne l'aidait pas à le faire sortir de son esprit.

Il devait bouger, occuper son esprit par autre chose. Il voulu se redresser mais du bruit attira son attention, ne faisant que pivoter sa tête sur le côté. Un jeune homme venait de s'écraser sur le sol à quelques mètres à peine de lui, l'air fier... Mais de quoi ? Surement d'avoir grimpé en haut du clocher... Amateur. Il le regarda sans un mot, attendant de voir quand l'autre remarquerait qu'il n'était pas seul. Finalement l'autre le vit et Eli plissa les yeux. Il se redressa, debout sur le rebord sans avoir la moindre crainte de basculer en arrière et de se rompre le cou des dizaines de mètres plus bas. Son regard était calme mais déterminé. Il n'avait aucune agressivité pour le moment mais ce type avait pénétré son espace de tranquillité. Il était venu l'importuné sur un territoire déjà occupé.

"Qui es tu ? Que viens tu faire ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldeo Arabian

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 21
Localisation : Sur le champ de bataille

Carte d'identité
Age: 20 ans (30158 ans en vrai)
Relation amoureuse: N'y pense pas
Autres:

MessageSujet: Re: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   Dim 13 Sep - 22:27






Fenêtre sur la ville


L'esprit brumeux d'un vertige soudain, tu déglutis. Ton corps s'adossa au muret en pierre par lequel tu étais monté. Etait-ce toute cette escalade qui t'avais retourné comme une chaussette ? Non tu ne pensais pas. Ton cour se serra dans ta poitrine, battant fort. Ce n'était pas de la peur ou de l'épuisement... Plus une poussée d'énergie. Un sentiment que tu n'avais jamais ressenti auparavant. Comme si quelqu'un venait de faire sauter un bouchon d'une bouteille et que de l'eau allait sortir à gros bouillon en quelques secondes. Tu dressas un de tes doigts en l'air pour dire à l'autre d'attendre. Tu ne te sentais pas capable de répondre à ses questions dans ces conditions. Tes yeux se fermèrent alors que tu sentais prêt à exploser. Des lumières multicolores dansaient sous tes paupières. La température te semblait étouffante. Un peu de sueur coula dans ton cou. Que t'arrivait-il ?! Tu te forças à respirer plus calmement. Inspire, expire, inspire... comme à l'entraînement. Allez Keldo, t'encourages-tu. Heureusement, peu à peu, tu réussis à calmer ton corps. Ton cœur avait cessé de jouer aux percussions mais ton sang battait toujours à tes tempes.

Tu te décollas de la pierre. Tes yeux s'ouvrirent et la silhouette de l'inconnu se découpa dans la lumière.

Tu te doutais qu'il n'en pouvait plus de patienter. Et tu n'avais pas envie de te faire disputer par un inconnu. Lentement, tu t'habituas à la luminosité et le visage de ton interlocuteur se découvrit. Ho ! Un jeune homme ! Et vu son uniforme en fourrure, il s'agissait d'une sentinelle. Tu eus un sourire. Un soldat et une sentinelle en haut de la Tour ! Si cela ne finissait pas en queue de poisson cette histoire, il faudrait l'écrire dans un livre pour se souvenir de ce moment mémorable !
Il y avait tellement de disputes entre les deux groupes de Hunters qu'ils en venaient souvent aux mains. Un sergent finissait par les séparer mais les tensions étaient palpables quelque soit la situation. Les causes étaient stupides... Quelle classe avait le plus de travail, laquelle était la plus forte ou la plus utile à la ville. Des enfantillages sans importance mais qui pourrissaient les relations entre Hunters.

Tu souris doucement au jeune homme aux yeux verts. Tu aurais pu tout simplement l'ignorer mais tu étais tellement euphorique que tu aurais pu répondre à n'importe quelle question !

- Je suis Keldeo Arabian ! Soldat ! Et pour ce qui est de mon arrivée...

Tu te penchas légèrement en direction du vide avant de désigner le mur.

- Je viens de là... Je sortis par une fenêtre du quatrième étage et j'ai grimpé jusqu'ici.

Du bruit se fit entendre un peu plus bas. Tu t'accroupis, tout sourire.

- Cela ne te dérange pas que je reste planquer ici avec toi ?




© Codage By FreeSpirit



- LITTLE MEMORIES OF THE PAST -


Keldeo se bat en#33ccff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un monde à l'envers et des pluies dorées {feat. Elijah}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le monde de l'Envers
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» Voir le monde à l'envers /Ice/
» DEFI Le monde à l'envers [Le corbeau et le ren... le loup !]
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ygrahis  :: Lieux Saints :: Beffroi :: Horloge-